Sylvie Goulard espérait au minimum les affaires européennes. Elle sera ministre des armées, un poste plutôt